Le kendo

Héritier des combats au sabre du Japon féodal, le kendo est un art martial régi par des règles d’utilisation de l’arme [shinaï ou sabre de bambou] en fonction de cibles précises du corps de l’adversaire protégées par un équipement adapté (kendogu).

C’est une discipline exigeante qui favorise la maîtrise de soi et met en œuvre l’harmonie entre la technique et l’énergie [Ki].

Les niveaux des pratiquants confirmés sont validés par 8 grades [dan], bien que ces niveaux ne soient pas matérialisés visuellement sur les pratiquants.

La pratique est mixte, hormis pour les compétitions nationales au cours desquelles on distingue les catégories Hommes et Femmes.

Le Kendo est apparu en France dans les années 1950. Il s’est développé depuis lors sous la caution de YOSHIMURA Kenichi Senseï, qui est en outre le 1er pratiquant non résidant au Japon à obtenir un 8ème dan.

L’enseignement dans notre dojo est dispensé par Jean-Yves Hoarau Senseï, 6ème dan Renshi, arbitre européen, membre de la Commission d’Enseignement du Comité National de Kendo.